Tarifa en Juin

De retour a Montréal après une dizaine de jours passée à Tarifa. Il était temps de quitter Tarifa pour laisser la place aux Touristes qui affluent en masse pour la saison estivale. Il fallait bien que je me trouve une raison pour rentrer au Quebec 🙂

Ces quelques jours ont permis de finaliser tous les points en lien avec la chaudronnerie. Pendant mon séjour les tôles du roof ont été reçues et installées. Le bateau commence de plus en plus a ressembler a un voilier. Des petites modification ont été apportées comme l’ajout d’un siège de veille extérieur.

Pourquoi le nez est il plat ? Non le nez n’est pas plat, ce que vous voyez est une mini-crashbox qui permet d’éviter une voie d’eau en cas d’impact avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié).  Pour des raisons de sécurité le bateau est équipé de 3 crash-boxs. Un crash-box arrière en cas d’infiltration d’eau par les mèches de safran, une crash box avant qui sépare la bail a mouillage du reste du bateau et la  Mini-CrashBox.

Le chantier est situé à Tarifa, à l’extrême sud de l’Espagne. Il fait bon y vivre, et les activités ne manquent pas : Kitesurf, surf, paddle, rando…

L’île des Palombes, en espagnol Isla de Las Palomas, représente la séparation entre la mer méditerranée et l’océan atlantique. Le détroit de Gibraltar est réputé pour son courant permanent, rendant la navigation dangereuse. Les vents sont violents, et ne vous fiez pas au prévisions météo.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *